Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Médiathèque

Cycle de conférences "Conflits et environnement : l’exemple de la Grande Guerre" Octobre-novembre 2019

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 novembre 2019 (modifié le 3 décembre 2019)

Cycle de 3 conférences de Jean-Claude Porchier, , ingénieur agronome, qui a participé à l’ouvrage de l’Association des Géologues du Bassin de Paris "La terre et le feu - Géologie et géologues sur le front occidental.

1e conférence : Les conditions environnementales de la Grande Guerre. 22 octobre 2019

Captation à venir

2ème conférence : Les transitions technologiques de la Grande Guerre et leurs conséquences écologiques. 5 novembre 2019

Résumé : Le front de l’Ouest, des Flandres à la frontière suisse, était situé dans le bassin sédimentaire de Paris, protégé à l’est par le relief de côtes dues à l’alternance de couches calcaires dures et de couches argileuses plus tendres.
La nature des roches rencontrées, combinée au climat et aux eaux souterraines a eu une influence majeure sur les possibilités de déplacements des troupes et du matériel, la possibilité de construire des positions défensives et de conduire des attaques par l’infanterie et la mine et sur leurs conditions de vie. Les Britanniques ont particulièrement souffert de pluies abondantes et de la remontée d’eaux souterraines du fond des cratères d’obus.
La connaissance des eaux souterraines a permis d’éviter les inondations des ouvrages de terrain et de procéder à la recherche d’eau potable ;

Les forêts sont intégrées dans le dispositif de défense par une gestion particulière. Elles sont un obstacle à la progression des assaillants et peuvent masquer celle des défenseurs qui la connaissent en détail. Les armées répugnent à combattre dans un milieu forestier où la visibilité est faible et qui ne permet pas les offensives de grand style.

Les conditions météorologiques, température, pression atmosphérique, nébulosité, pluviosité ont eu une influence sur la vie des armées. Cette influence a concerné les conditions de vie quotidienne des soldats et leurs déplacements, ainsi que l’emploi des armes : emploi et réglage de l’artillerie, guerre des gaz, observation terrestre et aérienne.

3ème conférence : La Grande Guerre, destructions, pollutions et reconstructions. 29 novembre 2019

Captation à venir