Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Médiathèque

La biodiversité en 2016 : état des lieux et perspectives d’avenir. 28 novembre 2016. La Défense

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 14 décembre 2016 (modifié le 4 juillet 2017)

La Loi du 10 juillet 1976 sur la protection de la nature, qui, pour la première fois, posait le principe de son caractère d’intérêt général, constitue l’un des grands textes fondateurs du droit de l’environnement. 2016 marque donc son quarantième anniversaire, mais aussi le vote d’une nouvelle loi sur la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages.

L’objet de ce colloque est de réaliser une mise en perspective, afin de mesurer la transformation opérée dans la vision de la biodiversité au cours des quatre dernières décennies, et de la confronter aux nouveaux enjeux que celle-ci nous pose aujourd’hui. Face à la disparition accélérée de la biodiversité qui fait parler de sixième grande crise d’extinction, comment, et dans quelle mesure les dispositions législatives, anciennes et nouvelles, peuvent-elles permettre de répondre à ces enjeux ? Quelles sont leurs limites ? Quelles questions n’ont-elles pu traiter ? Comment peut-on les aborder, et que pouvons-nous faire ?

Voir le programme de la conférence du 28 novembre 2016 (format pdf - 275.5 ko - 14/12/2016)
Voir la synthèse de la journée (format pdf - 689.3 ko - 04/07/2017) du 28 novembre 2016

Animation : Jean Jacques Fresko

Mots d’accueil : Dominique Estienne, directrice adjointe de l’IFORE


Ouverture : Mme Barbara Pompili, secrétaire d’État auprès de la ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, chargée de la biodiversité


Mise en perspective historique, continuités et évolutions réglementaires.
- Henri Jaffeux, président de l’Association pour l’histoire de la protection de la nature et de l’environnement,


- Simone Saillant, sous-directrice de l’action territoriale et de la législation de l’eau (MEEM/DGALN/DEB)


Echanges avec la salle


Table ronde : Diagnostic sur l’état de la biodiversité et propositions en matière de politique de protection. Suivi de Echanges avec la salle
- Dominique Richard, directrice du Centre Thématique Européen sur la Diversité Biologique, CTE/DB
- Jean-Philippe Siblet, directeur du Service du Patrimoine Naturel du Muséum national d’histoire naturelle (MNHN)
- Antoine Cadi, Ligue pour la Protection des Oiseaux
- Bernard Chevassus-au-Louis : L’approche des fonctionnalités de la nature et des services écosystémiques
- Pauline Teillac-Deschamps, Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) : Des solutions fondées sur la nature
- Valérie Chansigaud, CNRS : Quels changements impliqués pour la société ?


Introduction de l’après-midi : Paul Michelet, directeur général de l’Onema, futur directeur général adjoint de l’Agence Française pour la Biodiversité


Table ronde : L’enjeu de la mobilisation du public : comment mobiliser
tous les types de publics et en particulier les citoyens ?

- Olivier Lerude, mission développement durable du ministère de la Culture et de la Communication
- Grégoire Loïs, MNHN, programme Vigie Nature
- Jérémy Allain, directeur de l’association VivArmor Nature : les ABC (Atlas de la Biodiversité Communale)
- Arnaud Greth, président de Noé
- François Letourneux, président de la fête de la nature
- Carine Ritan : du SRCE en PACA à GASBI


Table ronde : Intégrer la biodiversité dans les politiques publiques.
Quelques exemples de prise en compte de la biodiversité permettant de restaurer les fonctionnalités

- Daniel Guillotin, conseiller municipal délégué à l’écologie urbaine, et Gilles Lecuir, Natureparif : Urbanisme, Construction, Ville (NEV) : l’exemple de Rennes Métropole (capitale française de la biodiversité 2016)
- Vincent Bretagnolle : Biodiversité et agriculture
- Jean-François Lesigne, attaché environnement RTE, Club des Infrastructure linéaire et biodiversité : Energie - forêts


Conclusion : Luc Abbadie, directeur de l’Institut d’Écologie et des Sciences de l’Environnement de Paris, professeur d’écologie à l’Université Pierre et Marie Curie