Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Innovation publique
 

Les techniciens de l’environnement

Les technicien(ne)s de l’environnement appartiennent à un corps de catégorie B des personnels de l’État.

Ils (elles) sont principalement affecté(e)s à l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), à l’Aet dans les Parcs nationaux.

Ils (elles) interviennent dans l’une des trois spécialités suivantes :

-*Espaces protégés ;
-*Milieux et faune sauvage ;
-*Milieux aquatiques

Ils (elles) participent, sous l’autorité du directeur de l’établissement, aux missions techniques et de police de l’environnement dévolues aux établissements dans lesquels ils (elles) sont affecté(e)s, dans le domaine de la protection de la faune et de la flore, de la chasse, de la pêche en eau douce et de la protection des espaces naturels. Ils (elles) exercent notamment les missions qui leur sont prescrites par la loi en matière de police de l’eau, de la pêche, de la nature et de la chasse. A cet effet, ils (elles) recherchent et constatent les infractions aux réglementations pour lesquelles ils (elles) sont commissionné(e)s et assermenté(e)s.

Ils (elles) mènent et coordonnent des actions de surveillance, de gestion, d’aménagement et de mise en valeur du patrimoine naturel. Ils (elles) sont chargé(e)s d’assurer la collecte des données et la réalisation d’études sur l’état des espèces et des milieux naturels. Ils (elles) organisent et participent à des actions d’accueil, de pédagogie et d’information auprès du public. Ils (elles) peuvent être appelé(e)s à participer à des plans ou des opérations de secours.

Ils (elles) assurent l’encadrement des agents placés sous leur autorité.

Recrutement

(1er niveau de grade)

Par concours externe commun aux trois spécialités

Ouvert aux candidats titulaires du baccalauréat, d’un titre ou diplôme classé au moins au niveau IV ou d’une qualification reconnue équivalente à l’un de ces titres ou diplômes.

Par concours interne commun aux trois spécialités

Ouvert aux fonctionnaires et agents non titulaires de l’Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics administratifs qui en dépendent, en fonctions à la date de clôture des inscriptions et justifiant de 4 années de services publics au 1er janvier de l’année au titre de laquelle est organisé le concours.

Pour se présenter à ces concours, les candidats doivent être titulaires du permis de conduire les véhicules automobiles (catégorie B) et d’un diplôme de natation reconnu par le ministre chargé de la jeunesse et des sports et attestant que le candidat est apte à parcourir au moins cinquante mètres à la nage.
Pour être nommés, les lauréats doivent satisfaire aux épreuves d’un examen psychotechnique. Cet examen est destiné à déceler les inaptitudes éventuelles à exercer des missions de police et à porter une arme.

Par promotion interne

Inscription sur une liste d’aptitude ouverte aux agents techniques de l’environnement et comptant au moins dix ans de services effectifs dans le corps des agents techniques de l’environnement.

Les perspectives de carrière pour le corps de techniciens de l’environnement

Possibilité de devenir technicien(ne)s supérieur(e)s de ’Environnement - TSE (2ème niveau de grade)
Possibilité de devenir chef technicien(ne)s de l’Environnement - CTE (3ème niveau de grade)