Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Médiathèque

Vers une métamorphose de l’administration dans une société numérique et participative. 6 octobre 2015

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 octobre 2015

La société française est en mutation : le numérique a transformé les modes de vie à la maison et au bureau (la majorité des foyers a accès à internet et est équipée en ordinateurs et téléphones portables...). L’accès ainsi généralisé à l’information allié à de nouvelles attentes des citoyens en matière d’environnement, a favorisé des initiatives éco-citoyennes collectives (on parle de prise de pouvoir ou d’empowerment) notamment en matière de cadre de vie et d’environnement.
Ainsi se sont multipliées ces dernières années des actions privées collectives pour transformer des terrains publics en jardins ou créer à plusieurs un parc éolien. Ces initiatives se sont étendues également à des zones à défendre« menacées » par des projets publics d’aménagement (aéroport, barrage...) modifiant ainsi la donne en matière de débat public.
De la même manière les citoyens ont de nouvelles attentes vis-à-vis des services publics (simplification, rapidité...).
En réponse à ces changements le Président de la République a notamment promis un choc de simplification administrative. Plusieurs mesures ont d’ores et déjà été prises depuis 2012 pour faciliter la vie des particuliers et des entreprises en matière de santé, logement, éducation, emploi, permis de conduire....
avec notamment des solutions de dématérialisation ou de guichet unique.
Ces changements sont une opportunité pour les services publics de faire le point sur la qualité des services rendus aux usagers au regard de leurs nouvelles attentes et des nouveaux outils et méthodes à leur disposition et se poser par exemple des questions comme :

  • > comment améliorer le service et répondre au mieux aux nouveaux besoins des citoyens grâce en particulier aux nouveaux outils numériques ?
  • > ne faut-il pas modifier le management interne dans l’administration et, par exemple, passer d’un management vertical à un management horizontal qui facilite l’autonomie et l’intelligence collective, pour améliorer le service public ?

Animation de la journée  : Maxime de BEAUCHESNE (NICOMAK)

Ouverture Olivier ROBINET, directeur de l’IFORE.

Introduction du colloque par Stéphane VINCENT, directeur de la 27e Région.

Répondre autrement aux nouvelles attentes des citoyens-usagers. Pierre PIEZZARDI, entrepreneur en résidence au Secrétariat général à la modernisation de l’action publique.

Comment répondre de la meilleure manière aux nouvelles attentes des usagers et quels changements d’organisation cela peut-il impliquer ?
- Christine BARGAIN, directrice RSE, La Poste
- Michel EMERY, ancien directeur de la CAF du Doubs
- Fabien MALLERET, responsable du système de management de la qualité,Ville de Nancy

Se réorganiser en interne et manager autrement pour être
plus pertinents et plus efficaces
. Alain de VULPIAN, sociologue, anthropologue.

Repenser la méthode de manager : nouveaux courants, conseils pratiques et écueils à éviter
- Jean-Pierre HUREAU, ex-directeur délégué aux ressources humaines, SNCF, et vice-président de SOL
- Gaëlle DEGROOTE, sous-directrice des ressources, CPAM de l’Ain
- Laurent LEDOUX, directeur général au ministère fédéral de la Mobilité et des Transports (Belgique).